GlobéNostra

Reçues : Il s'agit de toutes les innovations proposées à Time for the Planet® par l'intermédiaire du formulaire de soumission des innovations.

Fabriquer des panneaux solaires sans émission de CO2, avec moins d'énergie électrique lors de la fabrication

Le levier d’action utilisé
Zéro émission
Le secteur d’activité
Energie
Découvrir notre champ d’action arrow_forward
Date de soumission 5 septembre 2022 Fondateurs Thomas SIGWARD Lieu de développement Toulouse, France

Le projet en détails

NB : cette fiche est intégralement remplie par les personnes proposant l’innovation.

Quel est le problème résolu ?

75 % des panneaux solaires sont fabriqués en Chine. Le mix énergétique chinois est composé à 60% de charbon, fortement émetteur de CO2. De plus, pour qu'un panneau solaire devienne rentable énergétiquement, du fait de sa fabrication, il faut compter 2 à 3 ans: l'innovation vise à améliorer ce bilan.

Comment est-il résolu ?

L'élaboration du silicium nécessite des températures avoisinant les 1500°C. Sachant que l'énergie requise concerne principalement l'élaboration du silicium, l'utilisation d'un four solaire suffit à atteindre la température nécessaire: Cette innovation permet de s'affranchir des énergies polluantes. La résolution du problème passe par l'utilisation d'un four solaire. Il s'agit de le construire sur le modèle de celui de la ville de Mont-Louis, à partir de matériaux biosourcés tel que le bambou ( voir le projet MOSOLTOV présenté en tant qu'innovation sur Time For The Planet ). Une telle matière permettra une installation rapide de l'ensemble. Pour compléter l'innovation, une chaine d'assemblage de panneaux photovoltaïques sera installée à proximité pour utiliser la chaleur générée au foyer du four solaire et ainsi diminuer la consommation d'électricité lors de la fabrication de panneaux photovoltaïques. Des entreprises françaises telles que ECM Greentech propose déjà des solutions clé en main pour implanter des usines de fabrication de panneaux solaires. Cependant ces solutions utilisent pour la cristallisation du silicium uniquement l'énergie électrique pour générer la chaleur nécessaire. Créer les partenariats avec ce type d'entreprise pour innover en matière de chaine de fabrication de panneau photovoltaïque permettra à la fois d'améliorer le bilan énergétique de fabrication et indirectement diminuer le cout de fabrication des panneaux solaires, pour en faire une solution compétitive et péréenne.

Qui sont les clients potentiels ?

Idéalement, la fabrication des panneaux solaires, et l'électricité générée à partir de ceux-ci seraient proposés aux autres innovations de time-for-the-planet dans le cas où l'énergie électrique est nécessaire ( principe de cycle vertueux entre "green actors" ). S'en suivent les fabricants de panneaux solaires (vente de silicium), les particuliers et entreprises ( vente de panneaux solaires, vente de résidu de gaz produit H2 ), les fournisseurs d'énergie ( vente d'électricité issue des panneaux solaires produits )

En quoi cette solution est-elle différente ?

La différence fondamentale est l'utilisation du soleil dans le processus de fabrication, permettant d'abaisser le cout énergétique. La production serait moindre du fait de la dépendance aux conditions météorologiques, mais le cout énergétique faible et sans émission de CO2 permettrait d'éviter d'attendre 3 ans pour rendre un panneau solaire utile énergétiquement. L'innovation réside également dans le fait de pouvoir, en finalité, créer une chaine complète de fabrication de panneaux solaires indépendante du réseau électrique et donc applicable partout oú l'ensoleillement est suffisamment présent. Le four solaire est déjà une solution qui a fait ses preuves depuis 1970. Sa conception bio sourcée en font un dispositif plus rapide à mettre en place, plus écologique. Les chaines de fabrication de panneaux solaires existent: Ne manque plus que le lien entre les 2 technologies. L'innovation réside également dans la maîtrise complète de la chaîne de valeur: En supposant croissante l'usage des panneaux solaires, une vision à long terme impose de prendre en compte le recyclage. Ainsi, l'innovation prendra en compte dès la conception le moyen de faciliter la séparation des éléments en vue d'un recyclage optimisé. Le suivi des clients possédant les panneaux GlobeNostra permettra leur récupération, leur retraitement dans le but de la réinjection du matériel hors d'usage dans la chaine de fabrication.