Evaluée

BFD

star star star_half star_border star_border
help_outline

Les 'points Time' sont attribués selon l'adéquation de la solution avec le type d'innovations recherchées par Time for the Planet®. Ils correspondent à l'analyse de plusieurs facteurs :

  • le potentiel d'impact : note moyenne d'impact > 4 => 0,5 point / si > 4,15 => 1 point.
  • la cohérence globale: toutes les notes moyennes des 6 critères de sélection > 2,5 => 1 point.
  • le coup de coeur: % d'évaluations qui juge l'innovation top pour agir à grande échelle contre les GES > 20% => 1 point
  • le ciblage: validation du périmètre d'intervention de Time supérieur à 90% => 0,5 point + niveau de maturité de l'inno suffisant => 0,5 point
  • l'acceptation sociale: score d'analyse sémantique des commentaires > 0 => 0,5 point/ si > 3500 => 1 point
104 évaluations

Soumises à évaluations : Après avoir été pré-filtrées afin de vérifier qu’elles répondent bien à l’un des 20 problèmes traités par Time for the Planet® et qu’elles ont le degré de maturité attendu, les innovations sont soumises à évaluation.

Une compensation carbone locale bénéficiant aux entreprises, aux agriculteurs, à la planète

Le levier d’action utilisé
Autre
Découvrir notre champ d’action arrow_forward
Date de soumission 20 octobre 2021 Fondateurs François Cassagne Lieu de développement Noisy-Le-Grand, France

Le projet en détails

NB : cette fiche est intégralement remplie par les personnes proposant l’innovation.

Quel est le problème résolu ?

La neutralité carbone à horizon 2050 impose une réduction drastique des émissions et une compensation carbone croissante. La compensation actuelle est géographiquement lointaine et incertaine. Nos agriculteurs souffrent de revenus trop bas mais disposent de terres non cultivées.

Comment est-il résolu ?

La compensation carbone locale est fléchée de façon traçable vers des agriculteurs français qui cultivent et récoltent du bambou, ce qui augmente leurs revenus. Le bambou produit est utilisé entre autres pour la construction. Au total, la France développe puits de carbone et économie circulaire.

Qui sont les clients potentiels ?

Les entreprises qui ont besoin de compenser leurs émissions. Tous les constructeurs. Les décorateurs et les artisans. Les secteurs de l'industrie alimentaire et du textile.

En quoi cette solution est-elle différente ?

Une bambouseraie peut être récoltée à partir de la 5e année, se récolte partiellement, stocke 4 à 5 fois plus de carbone qu'une forêt, supporte très bien la monoculture, n'a pas besoin de pesticides, et produit des chaumes utilisables avec des technologies simples et peu onéreuses.